1. Accueil
  2. Nouvelles d'énergie
  3. En ville, le gouvernement veut voir des vélos à place des camionnettes

En ville, le gouvernement veut voir des vélos à place des camionnettes

Le monde automobile 07/07/2021 89

Le gouvernement souhaite développer la cyclologistique. Il va bientôt mettre en place un nouveau bonus pour les vélos cargos.

La crise sanitaire a boosté l'usage du vélo. Outre l'aspect écolo et le côté économe, ce moyen de déplacement permet d'éviter la foule des transports en commun. Le gouvernement avait bien senti la tendance en mettant en place rapidement après le premier confinement une prime de 50 € pour financer des réparations sur les cycles.

En ville, le gouvernement veut voir des vélos à place des camionnettes

Après le coup de pouce aux particuliers, le gouvernement veut maintenant inciter les entreprises à se convertir. Il vient d'annoncer un plan pour développer la "cyclologistique" en zone urbaine. Le but : pousser les artisans et les livreurs de petits colis à délaisser leur sacro-sainte camionnette pour la remplacer par un vélo cargo. Ces engins peuvent transporter 3 m3 et 250 kg de charge. Ce qui est largement suffisant pour de nombreux professionnels qui travaillent dans les grandes villes, par exemple pour des dépannages de serrure ou de plomberie.

Évidemment, pour convaincre les entreprises, l'État sort une carotte… avant de manier le bâton. Le bâton, ce sera les restrictions de circulation dans les ZFE, avec des bannissements progressifs selon les classes Crit'Air. À Lyon, cela a déjà provoqué des remous chez les artisans avec l'interdiction des véhicules professionnels Crit'Air 3 début 2021.

La carotte, c'est la mise en place d'une nouvelle aide à l'achat. Le montant n'a toutefois pas encore été fixé. Le bonus permettra d'alléger une facture assez élevée, le prix moyen d'un vélo cargo à assistance électrique étant de 4 000 €. Par ailleurs, la prime à la conversion sera élargie à ceux qui remplaceront une voiture par un vélo cargo.

Pour favoriser la cyclologistique, alors que le nombre de colis ne cesse d'augmenter, le gouvernement va aussi accélérer le développement d'infrastructures dédiées. Outre les pistes cyclables, il souhaite voir les villes créer des places de stationnement et des locaux spécifiques. Il appelle aussi les assureurs à proposer des formules adaptées à ce nouveau mode de transport de marchandises.


PREV: Prise en mains - Peugeot Landtrek : interdit de séjour

NEXT: Volvo vise les 1000 km d'autonomie avec ses futures électriques

Articles populaires

Articles chauds
Retour au sommet